Face à cet écran je me demande par quoi commencer pour éveiller votre curiosité et capter votre attention. Je n’ai pas de réponse. Les mots sont sur ce clavier, et je vais devoir aller les chercher peu à peu pour présenter mon histoire.
Je sais qu’un écrit ne peut se comparer à un récit verbal dans lequel le son des mots donne la musique aux sentiments, où l’expression des yeux, le langage corporel, le rythme de la respiration contribuent à matérialiser les vérités et inviteraient à croire à ma vie passée et présente que j’essaye de mettre au grand jour.
Mais, écrire donne l’avantage indiscutable de pouvoir méditer, réfléchir pendant plus de temps à ce que je vais dire.
J’écris pour vous, pour essayer peut être, et c’est prétentieux de ma part, de vous donner parfois un peu d’aide. J’espère que vous comprendrez que j’écris aussi pour moi.
Plus d’une fois j’ai eu envie de le faire, mais j’entendais alors des petites voix intérieures qui me faisaient peur, ou se moquaient de moi. « Ah, maintenant tu écris….pour qui te prends tu ? Il faut du talent pour ça ! »
En réalité aujourd’hui ces voix ne me font plus peur, elles ont cessé d’avoir un impact sur moi.
Il me plait aussi d’imaginer qu’en vous chers lecteurs (trices) j’y trouve un (e) ami (e) curieux (se)qui tient ma vie sous ses yeux.

Mes pensées, mes idées, mes souvenirs, mes émotions, mes peurs, bref tous ce que je poserai ici, seront comme mes empreintes digitales, c'est-à-dire miennes, seulement miennes. Je possède l’individualité de mes origines, de mon passé, mon présent et mon futur qui comme celui de nous tous est incertain.
Pour moi c’est aussi un besoin thérapeutique. L’écran de mon ordinateur c’est le psy à qui je raconte tout.
Je n’ai pas de prétention d’écrivain…..loin de là, mais personne ne me retiendra, et comme je ne cherche pas la reconnaissance sinon un soulagement, je n’ai pas la pression de m’exposer à l’œil critique du lecteur exigeant, ni aux gestes de désapprobation de ceux qui disent savoir ce qu’est une belle façon d’écrire.
J’en suis à mes premiers pas et j’espère au fil du temps améliorer ma façon de le faire, mais je ne cherche pas à devenir une pro.