J'avais dit dans mon billet antérieur que j'y reviendrai. Chose promise chose due. Parmi les mots clefs qui ont incités Google à diriger ces demandes vers mon blog, j'y ai trouvé ceux –ci.

-Remède pour la masturbation masculine

-Ma femme et moi on se masturbe mutuellement

Cela m'encourage à venir parler de la masturbation.

Ne sachant pas trop comment j'allais aborder le sujet, j'ai invité quelques amies et je leur ai posé la question. Du coup nous avons passé un bon moment à nous créer des fous rires et à dévoiler nos petits secrets d'alcôve.

Tout d'abord, je ne pense pas qu'il y est de remède pour la masturbation masculine, ni qu'il soit nécessaire d'en trouver un d'ailleurs. Quand au fait de se masturber mutuellement entre mari et femme, et bien je pense que c'est tant mieux. S'ils le font ensemble, l'un à l'autre, c'est une belle preuve de complicité dans le couple, et si c'est chacun de leur coté et bien pas de problème non plus d'autant plus que dans ce cas je pense qu'ils se le disent et cela prouve au moins une bonne communication sans tabou entre eux aussi.

Donc je reviens à la masturbation.

Je n'ai pas tellement de détail sur la masturbation masculine. Je suppose que c'est comme je l'ai dit dans mon billet précèdent, mécanique, et qu'il suffit à l'homme de branler sa verge pour que le plaisir arrive. Par contre pour nous les femmes, la masturbation est plus complexe.

Anatomie oblige, il n'y a pas uniquement une façon de se masturber, mais de multiples façons.

Je commence par le clitoris. Parmi mes amies avec qui j'ai échangé sur le sujet, il y en a qui préfère se masturber avec deux doigts, en prenant un mouvement de rotation rapide ou lent, et d'une manière assez appuyée. Une autre utilise trois doigts, un mouvement de haut en bas et plus doux. Une autre encore, aime bien le prendre entre son pouce et son index et le tirer vers l'avant. Avec des détails tels que ceux-ci, je peux vous assurer que le fou rire était au rendez vous. Ensuite il y a aussi les lèvres vaginales qui sont très sensibles pour certaines, moins pour d'autres, mais toutes ont confirmé qu'il valait bien mieux que leur sexe soit bien lubrifié pour trouver un maximum de plaisir.

A côté des "manipulations" du clitoris et des lèvres, grandes et petites, il y a bien entendu la pénétration.

J'ai découvert alors, que le choix d'une brosse à cheveux pouvait être extrêmement important, Oui, il faut absolument bien regarder le manche de celle-ci, et en cas de moment de solitude amoureuse mais d'un grand désir de plaisir, et bien le manche d'une brosse à cheveux est très utile. Alors chers fabricants de brosses à cheveux, pensez au design de celles-ci, vous pourrez augmenter vos ventes. J'ai bien pensé à Lynda Lemay aussi, qui dans sa chanson nous suggère les carottes. Chacune choisira la taille qui lui convient et je pense qu'il est judicieux que ma copine qui aime utiliser les légumes ait pensé à mettre un préservatif autour de celui qu'elle choisi. D'une part ça préserve le légume en question, et d'autre part, c'est doux et lubrifié.

Mais toi ma chère amie, tu sais bien qu'à partir d'aujourd'hui si je viens dîner chez toi, je regarderai les carottes ou tout autre légume dans mes plats, avec un œil interrogateur quant à la fonction qu'il aura pu remplir avant de finir dans mon assiette.

Une autre a parait il un petit tournevis fétiche, alors messieurs, courrez acheter une panoplie d'outils, aux manches judicieux, ça fera plaisir à vos femmes.

Il y a aussi celle qui plus sophistiquée, utilise un vibro masseur, à plusieurs vitesses et intensités de vibrations. Là c'est parait il le must, elle l'utilise selon ses besoins ou désirs du moment, à force un ou force cinq, vibration alternée ou continue. Je me suis dit aussi qu'il y a des gens qui travaillent tous les jours à chercher le meilleur moyen pour nous faire plaisir en créant ces petits jouets quel job non ?

Je conclurai donc qu'il y a comme dans la vie, différentes personnalités chez les adeptes de la masturbation. Les manuelles, les coquettes, (brosse à cheveux) les femmes d'intérieur, (légumes) et les bricoleuses (tournevis).

Alors je ne donnerai ici aucun remède contre la masturbation, ni féminine, ni masculine. Ce n'est pas une maladie, c'est un besoin humain, ça ne doit pas se soigner. Ou alors si je l'entends comme remède pour bien réussir une masturbation et bien je dirai, développez votre imagination et créativité.

J'encouragerai également le couple à se masturber ensemble ou séparément, et de se laisser aller à leurs fantasmes.

J'ai mi en titre sexe and the sixties, parce que je fais partie de la génération des années 60, et que je n'ai parlé de masturbation ou de sexe qu'avec mes amies du même age que moi. Si vous avez des interrogations sur la sexualité des jeunes de la génération nineties, et bien je voici un lien d'un tout jeune blog que je viens de découvrir, une jeune fille,Milady, de 23 ans qui vient tout juste d'écrire ses premiers mots sur ce thème, et que j'irai visiter de temps à autre, pour m'informer un peu plus de la sexualité de la jeunesse actuelle.

Et si vous avez des techniques bien à vous, et que vous désirez nous en faire part, les commentaires sont la pour ça. Le sexe, c'est l'humour, le plaisir, le partage. C'est gratuit et on peut le faire n'importe quand, n'importe où, ou presque. Alors pourquoi s'en priver ?