Si je pense qu'il est parfois nécessaire de faire un break dans un couple, je pense aussi que celui-ci est souvent dangereux.

Il arrive souvent qu'on ait besoin de faire le point de réfléchir de se séparer de l'être aimé pour pouvoir prendre une décision. Un break est alors souvent une façon de s'éloigner de l'autre et de ressentir le manque. Il faut savoir évaluer ce manque pour pouvoir prendre ensuite la bonne décision.

Dans toute séparation, qu'elle soit pour des raisons professionnelles, de vacances ou de désaccord, le manque se fera sentir. Il faut savoir qu'au début ce manque est fort, très fort même, on se sent perdu, on ne sait que faire seul parce qu'on a l'habitude d'avoir l'autre à ses côtés. Viens ensuite une période ou on peut apprécier cette "solitude", on découvre des petits plaisirs sans l'autre, dormir plus tard, ne pas préparer les repas etc.…puis vient alors à nouveau le manque de l'autre, la solitude ne nous convient pas, et on a envie d'échanger, de retrouver son partenaire. Ou bien au contraire on se plait à être seul, on a plus de liberté, et finalement ce n'est pas plus mal.

Alors je viens parler ici du break, parce qu'il est parfois bon d'en faire un dans une relation, il ravivera la flamme, mais parfois il l'éteindra aussi, parce qu'on peut peu à peu s'habituer à son petit bien être égoïste et que finalement c'est pas plus mal. C'est ainsi que quelquefois des couples qui font un break dans l'espoir de se retrouver, finissent par se séparer.

Je pense que si la décision de faire un break est prise dans le couple il faut bien que les deux soient conscients qu'il peut y avoir un risque. L'un des deux peut ne plus vouloir revenir à la vie commune. Vous allez donc me dire si ça arrive c'est que l'un des deux n'aime pas suffisamment. Bien sur c'est vrai, mais peut-être que sans se break il aurait eut la force de surmonter l'épreuve de "lassitude" et avec quelques changement dans le mode de vie, aurait retrouvé le gout de vivre à deux.

Donc dans les couples qui sont ensemble depuis longtemps, je pense que le break est plus un danger qu'une solution, surtout quand il se prolonge.

Je viens donc ici mettre en garde ceux qui décident ce break. Sont-ils persuadés d'avoir tout essayé avant celui-ci ? Sont-ils prêt à perdre l'autre. Sont-ils prêt à voir leur couple disparaître ?

J'ajouterai aussi que les efforts à produire pour sauver un couple sont parfois bien grands, mais qu'il faut se dire que construire un nouveau couple plus tard demandera aussi une grande énergie, réapprendre à vivre avec une autre personne, ses manies, ses habitudes, sa famille, ses enfants, seront tout autant de choses que l'on devra affronter et des effort d'adaptation a produire. Sans compter que l'autre, le nouveau partenaire éventuel ne connaitra pas autant de détails sur nous et aura peut-être plus de mal à supporter nos petits défauts d'autant plus qu'il ne connaitra pas toutes nos qualités, ni notre passé.

Je considère donc qu'avant de prendre la décision du break, il faut avoir essayé de sauver la situation au mieux. Une bonne communication est l'élément primordial, puisque la relation est entrain de se dégrader il faut jouer toutes les cartes pour aller jusqu'au bout dans les efforts de salvation.

Le break vous apprendra sans doute à vérifier votre degré d'autonomie ou de dépendance à l'autre, ce qui vous permettra de prendre la décision qui vous convient. Si le break est réussi il vous permettra sans doute de réajuster vos besoins, d'être moins demandeur et aussi plus attentif, il vous permettra d'apprendre à nouveau à regarder l'autre, entretenir le plaisir d'être ensemble au quotidien en n'oubliant pas les petites attentions qui cimentent le couple, en préservant des moments de détente en solo ou à deux.

Je pense que pour réussir un break il ne faut pas que celui-ci soit trop long, que la durée de celui-ci doit être défini à l'avance, un mois c'est un minimum pour pouvoir ressentir les étapes du manque et du bon côté de la solitude. Trois mois est je pense le maximum que l'on doit s'accorder, parce que au-delà si l'un des deux à envie de le prolonger, c'est que la relation est déjà perdue. Je pense aussi qu'il est bon de garder des contacts avec l'autre, mais pas trop rapprochés, ni trop espacés, chacun devra alors dire sincèrement à l'autre où il en est et comment il vit la séparation. Ne pas oublier qu'un break n'est pas un moment de vacances, mais une étape qui à pour but de se retrouver, retrouver l'autre ou de lui permettre de mieux comprendre nos attentes tout en explorant et réfléchissant aux siennes.

Pour ma part aujourd'hui je considère qu'un break est essentiel si on se pose la question sur l'amour qu'on porte à l'autre. Si on peut répondre sincèrement "Oui" à la question est ce que j'aime encore, alors le break est presque inutile. Des vacances en solo sans la notion de "séparation" seront tout aussi bénéfiques.