Je sais vous deviez vous impatientez, mais voilà, je suis là. J'ai fait mon « come back » sur l'île et je fait à présent mon come back sur mon blog.

Tout d'abord, les vacances : Nous étions à Lloret del mar en Espagne. Je peux dire que nous avons eut de la chance, l'hôtel que j'avais choisi presque à la dernière minute sur Internent était bien sympa.
J'étais surprise de l'accueil, très agréable, avec un personnel super gentil tout au long du séjour.
Il y avait un club enfant, où Gisèle est Julien ont pu se faire un bon nombre de petits copains, ce qui nous a permis d'être assez tranquille. Les buffets étaient variés et nous ne nous en sommes pas lassé, même si le séjour était long, puisque nous y sommes restés trois semaines.

 

Le retour, ben voyons, le retour c'était pas de la tarte. Les lessives en retard, le déménagement des chambres des enfants pur apporter toutes leurs affaires chez leur mère, puis les préparatifs du Grand départ. Nous étions P et et moi sur les nerfs, et pour ne pas en dire plus, Mme l'ex, s'est chargé de nous donner quelques soucis supplémentaires. Résultat, l'explosion entre P et moi. (Abl) Nous sommes partis fâchés...le voyage, pourtant bien long, ne nous a pas permis de faire la paix, c'est à peine si nous nous parlions. J'avoue que j'étais bien déçue. J'attendais tellement ce jour que je l'avais souhaité, comme un jour de fête, ben c'était un jour de grisaille dans mon coeur.

 

Nous sommes donc arrivée Mercredi 9 août au Panama, nous avons pris le temps de faire quelques achats pour emporter sur l'île et nous avons pris l'avionnette le samedi pour l'île Un sentiment partagé, j'étais contente de me retrouver chez moi et toujours triste de ne pas être en harmonie avec P.  Depuis les choses se sont arrangées et nous prenons nos habitudes, mais j'avoue que j'ai un peu de déprime, il me faudra quelques temps pour évacuer les mauvais moments passés, et retrouver ma joie de vivre dans un pays que j'aime, avec des gens que j'aime, et surtout dans un environnement hors d'atteinte des...ce que j'appelle, les agressions extérieures...comprenez, Mme l'ex.

Pour ne pas finir sur une note de mélancolie, je vous joints ici une photo d'une de mes plages préférées.

playa_ejecutiva