Oh ne vous méprenez pas, je pense que je suis aimée, en fait c'est ce qu'il me dit et ce que je ressens aussi. Quand je dis j'ai envie d'être aimée je veux dire que je souhaite être aimée pour ce que je suis. Et ça on n'en est jamais sûr(e).

Si je demande à mon homme pourquoi il m'aime il me donnera plein de bonnes raisons, je suis ceci, je suis cela etc....En fait je me demande toujours si l'autre m'aime pour moi ou pour lui. Pour ce que je suis ou pour ce que je lui apporte.
Je souhaiterais qu'il me dise qu'il m'aime pour mon âme. Pour ce qu'il y a de gravé en elle.Mes douleurs passées, mes chagrins, mes cicatrices, mes remords, mes joies, mes peines, mes tristesses, (tiens ça me rappelle le titre de mon blog....)

j'aimerais qu'il m'aime pour les blessures que j'ai dans le coeur et à l'âme, les rides que le temps à marqué au coin de mes yeux. Les chagrins qui ont tracé le sillon de mes larmes.

J'aimerais qu'il m'aime pour la force que j'ai su trouver en moi pour me relever de mes  déceptions, trahisons, pour la ténacité que j'ai eu pour construire notre amour....qui n'était pas simple au départ.

J'aimerais qu'il m'aime pour mes fragilités, mes côté vulnérables, mes faiblesses.

Parfois je souhaiterais être laide, grosse, très ridée. Là au moins je pourrais me dire que celui qui est à mes côtés m'aime pour ce que je suis à l'intérieur. Mais si j'étais comme ça, est-ce que je m'aimerai moi ?

Il y a beaucoup de choses que j'ai en moi et qui me plaisent, dans mon caractère, ma façon d'être ou de penser, des choses que je pense être d'une grande valeur. Si je les dis, par exemple, ma générosité, mon goût d'aider les autres, ma grande sensibilité, cela me semble être de la mégalomanie. Or je suis tout sauf mégalo. Alors lorsque je lui demande pourquoi il m'aime, et qu'il ne répond pas comme je le souhaiterais je reste sur ma faim. Un peu comme si je pensais qu'il ne voit pas l'essentiel.

Et vous qu'en pensez vous ? Pourquoi êtes vous aimé(e)?