en réalité je n'ai pas à me plaindre, je suis heureuse et j'essaye de profiter au maximum de tous les petits instants de bonheur qui s'offrent à moi.

Il n'en a pas toujours été ainsi. Hypersensible de nature, eh oui on ne se refait pas ! les mauvaises passes par lesquelles je suis passée ont été souvent de véritables cataclysmes dans ma vie.

j'ai connu le sentiment d'infériorité, la manque de confiance en moi, le manque d'argent, ça je pourrais dire que c'est ce qui m'a affectée le moins, et je peux dire que les douleurs les plus grande furent, la trahison, ou même les trahisons (infidélités) le perte d'un bébé, encore en gestation, mais la douleur est grande aussi.

le déracinement en changeant de pays et bien d'autres choses encore. Au fil des jours je raconterai mes peines ici. Je tenais à faire ce blog dans un souci d'autobiographie. Je ne connais rien de mes grands parents, alors je souhaite écrire ma vie, modestement parce que je n'ai rien d'un écrivain, mais je souhaite le faire parce que j'aimerais que plus tard, mes petits enfants (si j'en ai un jour ) puissent lire la vie de leur grand mère. Une vie riche je puis dire, riche en bons et mauvais moments, riche de voyages et de découvertes, riche d'émotions, et de joies. Une vie bien pleine, qui parfois me fait dire que j'ai l'impression d'avoir mille ans tant j'ai vécu de choses.

Je sais qu'il me faudra du temps pour le faire, je le prendrai, il me faudra aussi fouiller dans les archives de mon ordi pour y retrouver tel écrit ou telle lettre que j'ai reçu, ce qui alimentera et illustrera les histoires que je conterai.

Alors peu à peu le livre de ma vie prendra forme, et j'espère que quelques personnes pourront se retrouver en me lisant, et que mes démarches pour "grandir" serviront aussi à aider les autres.

Cette écriture me servira aussi sans doute à faire un peu de place dans ma mémoire et à ranger dans cette bibliothèque virtuelle les souvenirs qui m'encombrent parfois un peu l'esprit. Les mettant ici, je ne veux pas les oublier, mais les stocker, et avoir un peu de vide à remplir de mes joies futures.